Cuivres en avant, les Beirut et Zach Condon nous ont proposés comme toujours des titres très mélodiques, des compositions bien ficelées. Il fallait un peu de temps pour rentrer dans le concert, mais la résultat n’en était que plus satisfaisant, avec quelques sommets sur « Elephant Gun » ou encore « Nantes ». Nous regretterons seulement le placement des Américains juste avant de PJ Harvey, nous empêchant ainsi de profiter au maximum de l’intégralité du set.

Beauregard2016_Beirut1

Beauregard2016_Beirut2

Beauregard2016_Beirut3

Beauregard2016_Beirut4

Retrouvez les autres concerts marquants de cette édition :

Vous pouvez aussi retrouver notre compte-rendu du concert de PJ Harvey.