The Smiths Covers exhibition

Exposition sur les pochettes des Smiths du 2 au 20 février 2018 au Point Ephémère à Paris
Les pochettes des Smiths (1982-1987) ont une identité très forte qui révèlent bien évidemment les goûts culturels de son chanteur Steven Patrick Morrissey (Mozzer ou le Moz pour les fans) : James Dean, Elvis Presley, Jean Marais, Alain Delon, Candy Darling… Et Joe Dallesandro, icône d’Andy Warhol. Nous avions commencé à vous en parler dans un article à relire sous la rubrique « l’histoire d’une pochette de disque ».

C’est une belle occasion d’en faire le tour avec l’exposition au Point Ephémère du 2 au 20 février : pochettes accompagnées d’anecdotes, d’objets dévoilant les choix artistiques. L’exposition sera organisée en différents espaces selon les thématiques « les années 50&60, la France, les femmes, Joe Dalessandro, James Dean, provocation & censure ».
Cette exposition est organisée par Pascal Renoult, aka Paul Raoul, fan de musique pop et élaborateur du festival Dans la série des Inaperçus… Suivez les infos sur leur page fb de The Smiths covers exhibition.

Rappelons, au passage, que sort en France le 7 février le film « England is Mine » rebaptisé « Steven before Morissey » de Mark Gill, qui retrace les débuts des Smiths, avec dans le rôle principal Jack Lowden, acteur britannique que l’on connaît entre autre dans Guerre et Paix et Dunkerque.




Previous post

Playlist de décembre, les nouveautés indie à écouter (16 titres)

Next post

Festival Travelling : zoom sur les concerts

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *