Décembre avec Sufjan Stevens : des morceaux en écoute

Tonya Harding, my star. Un nouveau morceau, deux versions, de Sufjan Stevens sur la patineuse Tonya Harding, qui a déchaîné les médias dans les années 1991 aux Etats-Unis.

On aime être surpris par Sufjan Stevens. En cette fin d’année, la BO de Call My Your Love et le morceau Tonya Harding en écoute. Petit bonus, un superbe morceau au piano en fin de page.

Le morceau accompagne la vidéo de la performance de Tonya Harding, patineuse émérite qui réussit le triple axel en compétition en 1991.

« I admit, early drafts of this song contained more than a few puns, punch lines and light-hearted jabs—sex tapes and celebrity boxing make for an entertaining narrative arc. But the more I edited, and the more I meditated, and the more I considered the wholeness of the person of Tonya Harding, I began to feel a conviction to write something with dignity and grace, to pull back the ridiculous tabloid fodder and take stock of the real story of this strange and magnificent America hero. At the end of the day, Tonya Harding was just an ordinary woman with extraordinary talent and a tireless work ethic who set out to do her very best. She did that and more. I hope the same can be said of us all. » Sufjan Stevens

Call Me By Your Name

Et un bonus plus ancien.. la superbe BO au piano du court-métrage Eve de Nathalie Portman (2008), qui figure sur le deuxième vinyle « All delighted people side D » (2010).




Previous post

De la musique au pied du sapin

Next post

Festival Les Embellies 2018 (Rennes), les 1ers noms

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *