Route du Rock – Plongez dans la programmation !

2005, année record de la Route du Rock avec The Cure en tête d’affiche (mais aussi Sonic Youth, The National et Yo La Tengo) et la présence de 27 000 spectateurs (sur 3 jours). Un beau challenge à relever pour François Floret, le directeur et co-programmateur de la Route du Rock. Battre ce record en 2017 et balayer le mauvais souvenir de 2016 (13 000 entrées payantes seulement). Pour cela, la team de Rock Tympans, l’association qui gère le festival malouin et qui ne baisse jamais les bras (bravo), a doublé son enveloppe dédiée aux artistes en 2017 et a décalé d’une semaine sa collection été pour avoir plus de possibilités de booker des têtes d’affiche. Le pari, sur le papier, est plus que réussi avec une tête d’affiche par soir : Pj Harvey, Interpol et The Jesus and Mary Chain. Trois noms qui font rêver. N’oublions pas de citer des artistes dont la renommée n’est plus à démontrer (DJ Shadow, Thee Oh Sees, Mac DeMarco, Arab Strap, Future Islands, Black Lips…) et les petits nouveaux comme Cold Pumas ou Froth. Tout simplement la meilleure programmation française de l’été avec en plus la mer pour se baigner l’après-midi. Juste parfait.

Immersion dans l’édition 2017 avec les attentes de la team de Pop is on Fire (playlists et textes) :

Sylvain Enfeu : I wanna die just like Jesus Christ

En pole position des groupes que j’ai très envie de voir pour mes 20 ans de Route du Rock (1997-2017, et oui déjà…) : des Ecossais. Je n’ai jamais eu la chance de voir Arab Strap et The Jesus and Mary Chain ; je serai donc comblé en entendant Jim Reid chanter I wanna die just like Jesus Christ et voir Aidan Moffat lire (en short) le texte de The First Big Weekend ! En 2ème place, impossible de louper le retour d’Interpol dont les tubes Obstacle 1, PDA, Stella Was a Diver ou Say Hello to the Angels vont mettre le feu au Fort le dimanche et je suis très excité par la présence des anglais de Cold Pumas dont l’indie rock bien ciselé et tendu est assez jouissif sur disques (l’album Persistent Malaise de 2012 est canon)… Un concert à ne pas manquer, comme celui des américains de Parquet Courts, qui par moments en live me font penser à du Pavement bancal (comme au début de leur carrière). Vous noterez que je n’ai pas encore parlé de Miss Pj Harvey…
J’ai également très envie de voir la folie du chanteur de Foxygen s’exprimer sur scène (même si j’aime moins le dernier album), les 2 groupes plus pop Froth et The Proper Ornaments qui ouvriront respectivement le vendredi et le dimanche (j’adore les 1ers concerts de la Route du Rock sous le soleil avec une bière à la main). Et je ne manquerai pas les furieux Thee Oh Sees et Mac DeMarco, la bouffée d’oxygène de la RDR 2014.
Et donc la cerise sur mon gâteau d’anniversaire : Polly Jean Harvey qui reste, malgré les critiques de son dernier album, intouchable sur scène par sa classe, sa présence unique et sa voix. Tout simplement au-dessus.

Manu : notre pèlerinage indie pop !

La Route du Rock, notre pèlerinage indie pop ! Les vacances d’été démarrent avec dans le viseur le festival malouin et dans le casque des coups de coeur. Une affiche haute en qualité pour cette 27ème édition. Un line-up serré – non on ne traînera pas à la plage ! Il ne faudra pas rater les trois premiers groupes qui ouvrent sur la scène des remparts dès 18h30. J’attends surtout les californiens de Froth (vendredi 18), groupe formé en 2013 autour de JooJoo Ashworth et Jeff Fribourg. Entre indie pop et shoegaze pour leur 3ème album Outside, sorti en février dernier : de très bons titres comme Passing Thing, Sensitive Girl, ou encore New Machine. En espérant des plus vieux morceaux comme Poscard Radio ou Turn it off (Bleak 2015). Les londoniens de The Proper Ornaments seront parfaits pour débuter la dernière soirée (dimanche 20), j’espère avec le morceau Memories du dernier album Foxhole. Des ballades pop moins relevées que dans l’album précédent Wooden Head certes. Nous n’avions pas eu la chance de voir James Hoare (Veronica Falls et d’Ultimate Painting) et Max Oscarnold (TOY), lors de leur tournée française en début d’année. Chose réparée à la Rdr !
Par ailleurs, la Rdr ce sont aussi les concerts à la plage : Petit Fantôme jouera Un Mouvement pour le Vent (album à sortir en septembre) le dimanche à 16h. Résonne dans nos oreilles Libérations terribles (et les nouveaux titres aussi mais chut…). J’attends bien sûr les trois têtes d’affiche, la grande PJ Harvey, Interpol et voir enfin The Jesus and Mary Chain. Mais aussi Arab Strap (samedi 19- 20h10). Mais où étais-je pour la sortie de Philophobia en 1998 ? Entendre Can’t Hold On des Black Lips (samedi 19 – 00h) de leur dernier album Satan’s graffiti or God’s art ?, ça va être dansant dans le fort ! Changement de style, ils sonnent garage sixties. On espère quelques anciens morceaux aussi comme Family Tree (2011). Et je ne citerai qu’un dernier nom : Andy Shauf (le jeudi 17 à la Nouvelle Vague) : très beau, très classe entouré de deux clarinettistes ! Un folk délicat sur The Party (2016).

Vincent M : découvrir de nouveaux groupes passés sous notre radar

Chaque année, l’annonce de la programmation de la Route du Rock est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux groupes passés sous notre radar. Cette fois, c’est le cas de **Cold Pumas**, un quatuor anglais, originaire de Brighton, auteur en 2016 d’un excellent 2e album de post-punk mélodique, *The Hanging Valley*. Une curiosité qui ouvrira la soirée du samedi, à 18h30 sur la scène des remparts. Dans la foulée (et dans le même esprit), les New-yorkais de **Parquet Courts** auront eux les honneurs de la grande scène du fort (19h15). Mérité, tant le groupe – déjà vu en 2013 au Fort Saint-Père – a pris une nouvelle dimension avec la sortie l’an passé de *Human Performance*.
Le vendredi soir, j’attendrais avec curiosité et impatience le set probablement fou-fou de **Foxygen** (scène du fort, 19h15), et ceux des têtes d’affiches **PJ Harvey** (20h30) et **Thee Oh Sees** (00h15). Le dimanche, je serai au premier rang pour **Angel Olsen** (scène du fort, 19h20), **Mac DeMarco** (21h15) et **Ty Segall** (00h55).

Sylvain P : la meilleure affiche que j’ai pu connaître au fort Saint-Père

Beaucoup d’excitation pour cette édition 2017, pour moi c’est sur le papier (de loin) la meilleure affiche que j’ai pu connaître au Fort de Saint-Père.
C’est dur de dégager des noms tant il y a de qualité, j’attends néanmoins particulièrement la venue de The Jesus & Mary Chain, un événement de pouvoir voir les frères Reid ensemble sur scène.

Bien entendu, je n’oublierai pas les deux autres grosses têtes d’affiche qui font de cette édition un événement : PJ Harvey le vendredi et Interpol le dimanche.
Pour le reste, je place beaucoup d’espoirs sur Temples qui confirme cette année avec un Volcano très bon après un excellent Sun Structures, les Black Lips qui toujours ravageurs sur scène ou encore Car Seat Headrest qui avait livré beaucoup de promesses lors de son passage hivernal en 2016.

On a vraiment l’impression que des efforts ont été effectués pour cette affiche 2017, cela vaudra le détour et j’espère que l’affluence sera au rendez-vous : alors tous au fort !




Previous post

Avant la Route - The Jesus and Mary Chain, 10 titres qui vont faire vibrer le Fort de Saint-Père

Next post

Les gagnants des places de la Route du Rock 2017

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *