PJ Harvey à Beauregard, la diva du rock toujours au sommet

Retour en images sur le concert donné au festival Beauregard le dimanche 03 juillet 2016.

PJ Harvey festival Beauregard

PJ Harvey festival Beauregard

Même si son dernier album The Hope Six Demolition Project a été critiqué par certains fans ou encore par la presse, Polly Jean Harvey reste intouchable sur scène.

21h20, les 9 musiciens de PJ Harvey arrivent sur la scène de Beauregard en file indienne un peu comme une fanfare. On découvre enfin la chanteuse anglaise et sa somptueuse tenue : gants, collants et bottes noirs, tunique bleu violet et plumes dans les cheveux.

Ce soir, la diva du rock est habitée par ses chansons, par ses récents voyages au Kosovo ou en Afghanistan, et tente à plusieurs reprises de nous interpeller notamment par sa posture, son regard, sa gestuelle. L’émotion est palpable lorsqu’elle entame, quasi à capella, le titre Dollar, Dollar qui prend une autre dimension en live. PJ nous invite à voir le monde. Ses chansons sont autant de témoignages éclairants sur la réalité. La force de PJ Harvey reste aussi sa voix, bouleversante. Il en sera de même sur la version de When Under Ether (album White Chalk) avec comme seul accompagnement une guitare électrique. Superbe.

Le concert, très théâtralisé, aux déplacements précis, fonctionne à merveille du début à la fin avec par exemple la puissance des 2 saxophones. PJ laissant la place aussi aux musiciens, se retranchant sur le côté, ou reprenant place en fond de scène avec eux. L’artiste pioche bien évidemment dans son dernier opus mais sans oublier 2 ou 3 titres de Let England Shake (2011).

50ft Queenie, To Bring You My Love et Down by the Water
La fin du concert est explosive avec l’interprétation de 50ft Queenie (morceau de 1993, album Rid of Me), PJ se lâchant davantage. Plus rock, plus dansante. Le classique Down by the Water et surtout To Bring You My Love, qui est à tomber par terre, nous remplissent de joie. Et pour finir en beauté, les musiciens repartent comme ils sont arrivés, saluant la foule, sur River Anacostia, en file indienne. Un grand concert.

pjharveysaxo

pj3

pj4

pj5

pj5

pj11

pj




Previous post

Best new song - Joanna Gruesome - Pretty Fucking Sick of it All

Next post

Route du Rock, le plan 2016 du site du fort de St-Père est en ligne

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *