L’histoire d’une pochette de disque – Morrissey and Siouxsie (Interlude)

Août 1994. Les mélomanes découvrent le magnifique single Interlude interprété en duo par Morrissey et Siouxsie Sioux (la chanteuse de Siouxsie and the Banshees).

DSC_0033

Etrangement le single Interlude ne sera pas un grand succès à sa sortie et passera même plutôt inaperçu. La faute à un conflit entre les maisons de disques Polydor et EMI qui aboutira à une date de lancement tardive. Au final Interlude se retrouve dans les bacs le 08 août 1994… alors que cette ballade hivernale était prête dès 1993. Mauvais timing.

Morrissey+Interlude+-+With+Siouxsie+29712-991A girl jiving in Southam Street
La photo de la pochette a été prise en 1957 par le photographe anglais Roger Mayne (site web). La jeune femme se nomme Eileen Sheekey et l’action se déroule à Londres (Southam Street, North Kensington). Le cliché est intitulé A girl « jiving » in Southam Street, « Jiving » représentant une danse libre populaire pendant la 2nde guerre mondiale en Grande Bretagne. Morrissey utilisera d’autres clichés de Roger Mayne, notamment pour le single Roy’s Keen (1997).

Pour la petite histoire, c’est Morrissey qui a demandé à Siouxsie de faire un duo avec lui, le but étant de reprendre une chanson déjà composée. 4 chansons sont alors proposées par le chanteur des Smiths : Happy (Nancy Sinatra), Loneliness remembers what happiness forgets (Dionne Warwick), Interlude (Timi Yuro) et Morning Star Ship (Jobriath).

Interlude (Timi Yuro)
Timi Yuro (1940-2004) est une chanteuse américaine qui a connu un certain succès dans les années 1960, avec en particulier le tube Hurt en 1961. Morrissey est bien sûr un grand fan. Mais Interlude est en réalité le titre d’un film de Kevin Billington sorti en 1968 avec comme BO « Interlude (An Original Soundtrack Recording) » de Georges Delerue avec donc comme interprète Timi Yuro. A noter qu’il existe aussi une version solo d’Interlude chantée uniquement par le Moz (à écouter ici).

Morrissey & Siouxsie ‎– Interlude (1994)
Label: Parlophone ‎– 12R 6365
A Interlude 3:48
B1 Interlude (Extended) 5:49
B2 Interlude (Instrumental) 7:36

Les autres histoires de pochette :
L’histoire d’une pochette de disque – The Smiths (1er album)
L’histoire d’une pochette de disque – Portishead (Dummy)
L’histoire d’une pochette de disque – Spiritualized (Ladies and Gentlemen We Are…)




Previous post

Kevin Morby, nouvel album Singing Saw le 15 avril 2016

Next post

Primavera Sound 2016 (Barcelone) : Radiohead, Pj Harvey, Sigur Rós, LCD Soundsystem...

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *