La sélection hebdo d’It’s Only : Chapelier Fou

Un album à retrouver chez le disquaire rennais It’s Only et en streaming complet en dessous la chronique.

Chapelier fou – Delta – Ici d’ailleurs – 22 sept 2014

Une œuvre singulière et exigente.

2006841227._1907688_10152210509706239_3790044155134383001_nDur dur pour Chapelier fou de sortir son disque le même jour que celui d’Aphex twin , tous les deux dans la catégorie des musiques « dites » électroniques mais qui pourtant tout sépare.
Car finalement le disque de Chapelier fou, projet d’un seul homme, Louis Warynski pour son état civil, homme-orchestre à lui tout seul est plus proche de l’electronica chère à Rone ou Bonobo, une musique à la fois simple dans sa base mais complexe par son fourmillement de détails.
Il n’en est pas à son 1er coup d’essai car c’est déjà son troisième album (et autant d’Ep) et aussi le plus mature. Lui qu’on qualifiait de bricoleur sonore obtient avec ce nouvel album le trophée de compositeur confirmé, tant ses compositions sont devenues exigeantes et originales. Les violons s’invitent sur « Grand Arctica » et rappellent le Bonobo de « black sands » tandis que sur « Tea tea tea »  on est impressionné par l’originalité et son minimalisme tordu. La deuxième partie du disque reprend le savoir-faire du chapelier fou à savoir de petites comptines, mélange d’accordéon, de violon et piano sur fond d’electronica. Le musicien n’hésite pas à explorer diverses sonorités.
Fascinant, émouvant et arrangé jusque dans ses moindres recoins, l’album se termine sur « Carlotta valdes », planant et céleste. Beau, très beau disque.
En tout cas, Chapelier fou réussit haut la main son retour et on salive d’avance à le voir sur scène accompagné par trois autres musiciens pour écouter son formidable travail.

Jean-Noël d’It’s Only, disquaire rennais

10712909_10152414608506239_5300228628854896257_n




Previous post

Route du Rock : Formulaire de remboursement de contravention

Next post

A écouter - Les 8 nouveautés de la semaine

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *