Festival Beauregard : 10 groupes à ne pas manquer cette semaine !

L’édition 2014 du Festival Beauregard commence cette semaine, l’occasion de parcourir une sélection très subjective de 10 groupes à ne pas manquer.

Midlake

vendredi 6 juillet 19h05-20h05

C’est un vrai bonheur de retrouver les Texans dans la région. Ils comptent une quinzaine d’année au compteur et un quatrième album sorti en fin d’année dernière. Midlake a surtout été marqué en 2013 par de nombreuses perturbations, notamment le départ de l’ancien frontman Tim Smith. Peu importe, l’essence du groupe reste la même : nous apprécierons tout autant le tube Roscoe qui les a révélés en 2006, nous serons toujours envoûtés devant les compositions folk/électrique de l’excellent album « The Courage Of Others » et nous découvrirons avec plaisir ce que donnent le composition du récent « Antiphon » sur scène.

London Grammar

vendredi 6 juillet 20h10-21h10

Emmenés par le voix singulière de Hannah Reid, les London Grammar sont l’une des révélations de ces 12 derniers mois. Nous les avions vus lors de leur passage réussi aux dernières Transmusicales, dans un hall pourtant pas forcément propice aux qualités vocales de la chanteuse. Nous nous ferons une joie de les revoir à Beauregard.

Blondie

vendredi 6 juillet 21h15-22h15

C’est toujours un peu à « quitte ou double » avec les retours des anciennes gloires. Nous pouvons légitimement nous poser des questions sur la qualité du concert que Blondie pourrait nous offrir, notamment sur  l’évolution de la voix de Deborah Harry avec le temps… Néanmoins, ces légendes de la scène pop-punk New-Yorkaise sont une véritable boite à tubes et rien que pour ce concert devrait valoir le détour : One Way Or Another, Heart Of Glass, Call Me, Atomic, etc. Cela devrait permettre de ne pas s’ennuyer.

Be Quiet

samedi 7 juillet 16h05-16h55

C’est un peu le petit poucet de notre sélection, ce quintet Bordelais est l’invité du festival Garorock (partenariat de Beauregard avec Garorock, Musilac et Les Déferlantes où chaque festival envoie un groupe pour représenter sa région). Les Be Quiet mélangent musiques électroniques et shoegaze et sont très influencés par des groupes comme My Bloody Valentine ou Joy Division. Ils viendront nous présenter leur second EP « Affliction » ce samedi sur scène.

Paul Weller

samedi 7 juillet 22h25-23h25

Cet Anglais est relativement méconnu du grand public, et pourtant il est considéré outre-Manche comme l’un des musiciens les plus importants de la scène Pop. Ancien fondateur de The Jam et The Style Council, il est devenu une référence pour de nombreux groupes de la Brit Pop, notamment Blur et Oasis. Bientôt 40 ans de carrière, et une dizaine d’albums solo depuis les années 90, le dandy de Woking réalise actuellement la tournée de son récent Best-Of et devrait donc nous présenter une superbe setlist.

Portishead

samedi 7 juillet 23h30-00h45

Formés en 1991, ils n’ont que 3 albums au compteur, et pourtant on ne présente plus ces légendes du Trip-Hop. Nous serons heureux de (re)voir les Portishead et leur son unique et captivant (un peu plus d’un mois avant de les retrouver à la prochaine Route du Rock) : Beth Gibbons et sa bande sont très attendus !

Portier Dean

dimanche 8 juillet 16h15-16h55

Ce trio est originaire de Caen et Rouen, et se présente donc comme le local du festival. Les Portier Dean nous offrent une folk très élégante, portée par la voix sombre de Gildas Lemardelé. Récents vainqueurs du tremplin Normand AÖC, ils se sont offerts une belle place sur cette affiche du dimanche.

Seasick Steve

dimanche 8 juillet  17h00-18h00

Ce Californien de plus de 70 ans est un véritable vagabond : fils d’un pianiste de boogie-woogie, il a fui le foyer familial à 13 ans (notamment en raison de problèmes avec son beau-père) et se forge ensuite son histoire au gré de ses voyages : il côtoie Janis Joplin dans les années 60, devient ami avec Kurt Cobain, joue avec John Lee Hooker dans les années 90… Seasick Steve (de son vrai nom Steve Gene Wold) se lance finalement dans une carrière solo en 2004.  Ce bluesman par excellence est un spectacle à lui tout-seul !

Damon Albarn

dimanche 8 juillet 21h20-22h20

Quelle joie de pouvoir voir Damon Albarn au château de Beauregard ! Artiste aux multiples casquettes, il est devenu incontournable ces dernières années à travers ses multiples projets. Il vient de sortir le 28 avril dernier son premier album solo « Everyday Robots », un opus teinté de mélancolie. Le set s’annonce lui très varié, Damon Albarn ayant pris par ailleurs l’habitude de jouer sur cette tournée des titres issus de ses différentes expériences : Blur, Gorillaz, The Good The Bad & The Queen ou encore Rocket Juice & The Moon… assurément l’un des temps forts de cette édition à venir !

Pixies

dimanche 8 juillet 23h30-01h00

Groupe mythique du rock alternatif Américain, ils viennent tout juste de sortir leur cinquième album « Indie Cindy » après 23 ans d’attente ! Considérés pour beaucoup comme les pionniers du renouveau du rock au début des années 90, les Pixies devraient clôturer cette édition par un set électrique et puissant. Bien qu’amputée de sa bassiste historique Kim Deal, la bande à Franck Black reste un groupe culte qui devrait laisser une belle empreinte sur cette affiche 2014.




Previous post

Baxter Dury, 1er single en écoute !

Next post

Kutosis, Dream it away en écoute

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *