Un T-shirt, une Histoire #2

Chan, passsionnée de musique indé, bénévole à l’asso Sabotage à Dijon, nous parle de Joy Division.

Episode 2 de cette nouvelle rubrique « un t-shirt, une histoire ».

IMG_4454

J’ai un paquet de t-shirts de groupes, achetés en concert, donnés par des groupes amis, t-shirts à valeur ajoutée parce qu’affective. Pour cette rubrique, j’ai choisi un t-shirt Joy Division, il est d’époque, donc tout vieux, tout gris, tout mité. C’est un british friend qui me l’avait donné ou qui l’avait oublié à la maison au début des années 80. Je l’ai retrouvé il y a quelques années, roulé en boule au fond d’un placard. Je ne suis pas fétichiste des objets et j’aime qu’ils disparaissent puis réapparaissent quand bon leur semble mais je suis contente d’avoir retrouvé celui-là. Parce que Joy Division est mon groupe déclencheur, parce que ce t-shirt me rappelle toutes les dark et folles fêtes qu’on organisait sans un sou dans les 80s. Et parce que Love will tear us apart est la plus belle des breaking heart songs.
Je l’ai porté ce t-shirt, je le porte encore parfois. Je souris quand j’en vois un tout neuf porté par un môme de 18 ans, ce n’est pas un sourire moqueur mais plutôt attendri, la musique ne s’use pas. Je suis par contre carrément sarcastique quand je vois le business lancé dernièrement, les semelles de basket Joy Division, le Disney Mickey … Mais je m’en fous, mon t-shirt à moi c’est un vrai doudou.
Chan

>> A lire aussi Episode 1 avec Half Bob (Sonic Youth)




Previous post

Festival Les Embellies 2014 : Tunng, Bombay Show Pig...

Next post

Les femmes s’en Mêlent : Cults, Angel Olsen, Emily Jane White...

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *