New music : Fastlane Candies

Un 1er Ep, Cold Cold Caribbean à écouter, et une interview d’Alexis, le leader du groupe

Allez un petit détour par la scène liégeoise pour changer ! Belle découverte avec le morceau « Wound me » du groupe Fastlane Candies. Leur 1er Ep est sorti en mai dernier, Cold Cold Caribbean sur le label liégeois JauneOrange (avec des artistes comme MLCD, venus à Rennes aux Trans 2010, ou encore Girls in Hawaï qu’on adore,..) Faslane Candies, c’est un univers pop-folk, pop sucrée. Alexis , au chant et à la guitare la définit davantage comme de « la pop tropicale, des chansons pop avec des rythmiques très percussives. Ce qui rappelle un peu les Caraïbes, les contrées ensoleillées ».  Fastlane Candies, c’est Laurent (guitare électrique-voix), Alexis (voix-guitare acoustique) et Sandy (voix-synthés-percus) rejoints par Franz à la batterie et Nay Squid au synthé et à la basse.

Un morceau pour commencer, « Wound me  »


Petite interview d’Alexis, le chanteur

Comment tu définirais votre musique ? pop folk sucrée ? je lisais pop tropicale ?! tu peux m’en dire plus ?

Pop folk sucrée, c’est très bien. La touche tropicale vient des rythmiques, des percussions qui sont très importantes pour nous, qui permettent d’emmener les morceaux dans des directions un peu différentes. Avec un « bête » guitare-voix au départ, tu peux arriver à des résultats assez surprenants. Pour ça, il faut éviter d’enfoncer les portes ouvertes des rythmiques pop rock habituelles, et se tourner alors vers des styles comme la world music, le flamenco ou même pourquoi pas des trucs plus variétoche, qui sont quand-même souvent pleins de bonnes idées… Avec le nombre de producteurs qui bossent sur des trucs comme Gwen Stefani ou Nelly Furtado de nos jours, forcément ça ne peut pas être mauvais… (ça te fait hurler ce que je dis, ça te donne envie de me frapper?)

Ca a été une rencontre décisive avec Xavier Guinotte  ( du groupe MLCD) pour vous lancer dans l’enregistrement de l’ep ?

Oui. Il nous a d’abord donné confiance dans les morceaux qu’on faisait, et ça c’est peut-être la chose la plus importante, c’est de croire dans des gens qui eux-mêmes y croient à moitié, parce que lui a vu les chansons à un stade plus avancé que ce qu’on lui proposait, il a tout de suite imaginé ce que ça pourrait donner une fois arrangé, grâce à son expérience, et ça, ça change tout je trouve. Il a été présent tout au long du processus et continue à travailler avec nous encore actuellement.

Vous puisez votre inspiration dans l’actu, vos vies perso, vos lectures ?? Qui écrit, comment se passe la compo musicale ? d’ailleurs, d’autres morceaux en préparation ?

sauf exception, c’est moi qui me charge de l’écriture des textes. L’actu ne m’inspire pas du tout, les thématiques des chansons sont plutôt privées. Mais pas privées au sens où ça me concerne, mais au sens où ça concerne « des gens » dans leur vie privée, des gens inventés ou inspirés de connaissances qui ne pourraient pas se reconnaître de toute façon, parce que l’écriture a sa propre loi, et qu’elle échappe toujours à ce qu’on essaye de lui faire dire, même dans une langue que je ne maitrise pas du tout comme l’anglais. Pour ce qui est de la composition musicale, on travaille d’abord à deux avec Laurent, en partant d’un guitare-voix, et puis on l’arrange, et là tout le monde participe, y compris Xavier, et parfois même des gens extérieurs, qui apportent aussi leur fraicheur, c’est ça qui est important: la fraicheur.

On a pris 3 jours de studio en septembre pour commencer à enregistrer des nouveaux titres. On va en faire deux, mais on en a 8-9 en magasin sur lesquels on travaille pour le moment.

Tes influences musicales ? un peu latino ?

En fait, j’écoute vraiment peu de musique. Pratiquement jamais d’albums entiers. Je tombe sur des chansons un peu par hasard ou parce que des gens proches m’en parlent, et puis j’en tombe carrément amoureux. Cette année, j’ai écouté trois chansons presque non stop, en boucle: « Round the moon » de Summer Camp, « Psychic City » de Yacht, et « Los adolescentes » de Dënver. Pour moi ça suffit comme découvertes, ces chansons sont juste parfaites, et on ne tombe pas tous les jours sur des chansons comme ça.
Pour ce qui est du côté latino, je l’assume complètement, ils ont un rapport tellement immédiat à la musique, qui ne passe pas par tous les schémas intellos qui existent parfois ici. C’est de la musique, ça doit te rester dans la tête, ça doit te donner envie de bouger, c’est tout. ça marche? Alors c’est bien. Que ce soit Lady Gaga ou Wu Lyf, ou Braids peu importe…

Vous avez pas mal tourné cet été, les Francos, Paris, .. ton meilleur souvenir ?

Paris ! On avait vraiment peur d’être snobés, alors que c’était super, la salle était remplie, les gens étaient super sympas. En plus, ils n’ont pas hésité à venir nous dire qu’ils avaient apprécié le concert à la fin et ça c’est le plus beau cadeau pour un musicien je trouve 🙂

Qu’est ce qui tourne sur votre platine en ce moment ?? si vous avez le temps d’écouter quelque chose !

Je réponds pour tout le groupe: Kurt Vile, Timber Timbre, Craft Spells, Great Moutain Fire, Of Montreal
 

Tracklist :

1) Wound Me
2) Dubai
3) Telling Stories
4) Be Like You
5) Nothing At All
6) Behind My Back

Le 1er octobre au festival découvertes de Liège, et on espère très prochainement en Bretagne !

Behind My Back

Posté par : manub



Previous post

Charlotte est de retour de Rock En Seine

Next post

New Order à Paris !

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *