Interview de Belone

Interview de Awenig M lors de la tournée des trans 2010.

Originaire de la Manche, Belone, un groupe pop plein d’avenirs.

Comment pouvez-vous caractériser votre style de musique ?

C’est un peu de la fusion, c’est pop, teinté de rock et d’électro . Teinté ? Plutôt matiné d’électro (rires).

Qu’attendez vous des Transmusicales ?

Déjà la Tournée des Trans nous permet de jouer, et nous on adore jouer sur scène, on peut faire 3 dates avec la Tournée des Trans. Après les Trans, c’est quelque chose de renommé, de reconnu. C’est quelque chose d’impressionnant pour nous, déjà on y est allé en tant que spectateur, et là ça nous fait vraiment plaisir d’y aller en tant que joueur. Et on espère aussi, au 4 bis, qu’il y aura beaucoup de professionnels de la musique pour nous voir.

Est-ce que vous avez un projet en tête ?

En fait, ça fait deux ans qu’on a envie de se professionnaliser, on a des structures qui commencent à nous accompagner, tourneur, etc … On veut essayer de se choper un label, de faire un disque, et de faire au moins une année comme ça, se consacrer à la musique sans travailler, vivre de la musique serait l’idéal même si on sait que c’est compliqué.

Une anecdote sur le groupe ?

Un projecteur est tombé sur un guitariste du groupe, et on s’est rendu compte à la fin de la chanson qu’il était par terre !

Le groupe Belone, est un groupe originaire de St Lô, né de la rencontre de 3 musiciens en 2003, Benoit, Mathieu et du chanteur. A l’époque, le groupe faisait de la musique pour le plaisir, et répétait dans un cabanon. Le nom du groupe Belone, vient du joueur de foot, Bruno Belone. Pour l’anecdote, ce joueur fit un tir au but qu’il marqua exceptionnellement contre Carlos, le gardien de but du Brésil, ( poteau – transversal – tête de Carlos – BUT ; pour les experts ) ! Une de leurs chanson s’appelle notamment Carlos.

Le groupe travail beaucoup sur les mélodies, compose les morceaux avant les paroles anglo-saxonnes qui sont elles « au service de la mélodie ». Les influences des membres de Belone se retrouvent autours de groupes comme Phoenix, Supergrass, ou encore l’époque Britpop des années 90. Belone parle des Transmusicales comme un vivier de la musique, « on est toujours bien reçu ». Les Trans sont beaucoup suivis car c’est très médiatisé, « c’est une exposition » selon eux.




Previous post

Compte rendu Tournée des Trans avec Belone

Next post

Présentation des Trans par Thomas Lagarrigue

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *