Retour sur les Warlocks

C’était hier soir à l’Ubu, retour sur l’excellent concert des Warlocks.

Pour cette soirée on avait le choix entre Deep Purple au Liberté, ou les Warlocks à quelques mètres de là à l’Ubu… direction l’Ubu !

Première bonne surprise en arrivant, la compilation « Rise and fall – Ep and Rarities » est en vente à la boutique, un double CD à découvrir en exclusivité avant sa sortie prévue officiellement lundi prochain.

La première partie commence avec Gâtechien, une déception pour moi, un duo bass/guitare énergique, un bon contact avec le public, mais au final ça hurle beaucoup (trop ?) pour un résultat très mitigé malgré de bonnes intentions.

22h15 : les Warlocks arrivent alors que le DJ fait encore tourner ses platines : le début de concert me fait assez peur, des premiers titres très sombres, dans la lignée des 2 derniers albums assez pauvres du groupe. C’est plutôt statique et l’ambiance a du mal a monter.

Le tournant arrive sur l’enchainement « Shake the Dope Out » et « The Dope Feels Good » (inutile de vous faire un dessin sur l’univers du groupe…), un retour ravageur à leurs classiques : un effet immédiat qui enflamme la salle. Le groupe se prête au jeu et se lâche un peu, à notre plus grand bonheur.

Les titres s’enchainent pendant un peu plus d’une heure avant que les Américains ne quittent la scène, compositions au rythme plutôt calme mélangeant guitares saturées et psychédélisme (non sans rappeler sur certains titres un ancien groupe du leader Bobby Hecksher : les Brian Jonestown Massacre).

Longs applaudissements du public avant un rappel attendu, 3 titres très noisy et plus rien à jouer… faute à un batteur ayant intégré le groupe depuis seulement 2 semaines, encore un peu juste pour assimiler tous les titres ! Pour finir en beauté, le groupe se lance tout de même dans l’interprétation du génial « Come Save Us ». Le concert se termine à 23h45, une bonne soirée à l’Ubu !

« Come Save Us » – version studio




Previous post

Compte-rendu des Tindersticks au Triangle

Next post

Happy birthday Pop is on Fire !!

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *