Reportage Festival Beauregard (p5)

Local Natives…

>> Page 1 (Kim Novak) – Page 2 (Ghinzu) – Page 3 (The XX) – Page 4 (Iggy Pop) – Page 5 (Local Natives) – Page 6 (Phoenix) – Page 7 (le off, les photos choc !)


Il faut réellement louer les Californiens de Local Natives et ce pour plusieurs raisons. Nous les avions quittés cet hiver à Saint-Malo, où ils venaient de s’amarrer aux terres gauloises. Ils nous avaient fait une forte impression musicale et humaine.


A la conférence de presse d’avant concert, qu’ils ont honorée, eux, nous avons revu avec plaisir des garçons charmants, disponibles et attentifs. Taylor est toujours aussi séduisant derrière sa moustache tout droit sortie d’un film de Sergio Leone.


Leur prestation vendredi fut pleine d’enthousiasme et de bonheur, nous nous serions cru en Californie. Les Local Natives avec leurs influences diverses, une basse, deux batteries, sont experts dans l’art d’écrire des mélodies chaudes et rieuses, tout en conservant des textes de qualité. Le public a été rapidement conquis.


Le dernier titre joué sera « Sun hands« , version live géniale sans oublier le tubesque « Warning sign« … Take it easy baby!! Beaucoup de chance car nous avons retrouvé une partie du groupe en Vip après le concert…


Interview de festivaliers : Stéphane Age : 46 ans D’où viens-tu ? Caen Comment connais-tu le festival Beauregard ? Je suis abonné au Big Band Café (la salle de concert des musiques actuelles de caen) qui est associé à l’organisation du festival. Est-ce que tu connais d’autres festivals ? Les vieilles Charrues, le Bout du Monde. Quel groupe es-tu veux voir en particulier ? Je suis venu ici sans connaître les groupes, mais je sais que tout est de qualité. Est-ce que la vie est belle ? Elle est magnifique.

>> Page 1 (Kim Novak) – Page 2 (Ghinzu) – Page 3 (The XX) – Page 4 (Iggy Pop) – Page 5 (Local Natives) – Page 6 (Phoenix) – Page 7 (le off, les photos choc !)




Previous post

Reportage Festival Beauregard - Iggy Pop

Next post

Reportage Festival Beauregard (p6)

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *