Reportage Festival Beauregard (p3)

The XX…

>> Page 1 (Kim Novak) – Page 2 (Ghinzu) – Page 3 (The XX) – Page 4 (Iggy Pop) – Page 5 (Local Natives) – Page 6 (Phoenix) – Page 7 (le off, les photos choc !)


The XX était le groupe attendu, parce que leur dernière tournée en France avait été interrompue par le décès d’un proche du groupe, et par la qualité du premier Opus de ce jeune groupe.


Nous savions que le show proposé par les londoniens était de qualité avec les jeux de lumières, les installations et bien entendu la musique. Problème à 21h, il fait encore jour, le drap blanc n’est pas là non plus.


Nous sortons, partagés, de cette prestation (surtout sylvain.l).


Le son, surtout au début du concert, était exécrable (il sera meilleur ensuite), avec une amplification des basses jusqu’à saturation. Tandis que le sol vibrait, nous avons pu remarquer le comportement plutôt étrange d’Oliver, le bassiste et chanteur, ses yeux ne trompent pas. Pour ce coup, il semblait ailleurs le garçon. Mais chez The XX, il y a une face lumineuse qui, malgré tout cela, a su briller.


Le dépouillement ascétique des mélodies, les pulsions reptiliennes, nous feraient presque oublier ces défauts. Nous chantons avec eux les paroles de VCR, c’est parfait. On ne peut se retenir d’aimer ce groupe.


Nous nous rendons surtout compte que nous sommes en face de gamins de 20 ans, hyper talentueux, qui viennent de vivre une année médiatique délirante. The XX seront attendus pour leur second album. On n’est pas sérieux quand on a … 17 ans, disait Arthur.

>> Page 1 (Kim Novak) – Page 2 (Ghinzu) – Page 3 (The XX) – Page 4 (Iggy Pop) – Page 5 (Local Natives) – Page 6 (Phoenix) – Page 7 (le off, les photos choc !)




Previous post

Reportage Festival Beauregard (p2)

Next post

Reportage Festival Beauregard - Iggy Pop

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *