Concerts du samedi 22 mai

La journée du samedi commence sur la place Poulain Corbion avec la très bling-bling Miss Platnum, qui ne me laissera pas un grand souvenir… probablement à cause des chorégraphies frisant le ridicule.

Rachid Taha Feat. Mick Jones

Au programme ensuite, on retrouve Rachid Taha avec son rock teinté de raï. Une mise en route assez difficile malgré les relances du chanteur pour essayer de chauffer le public. Le concert se lance réellement avec « Rock the Casbah » et la venue sur scène de l’ancien Clash Mick Jones.

Rachid Taha récite ses classiques pour terminer le concert avec une superbe reprise de « Should I Stay Or Should I Go » de circonstance.

L’étape suivante est le concert de Cœur de Pirate, en attendant la venue de Pete Doherty !

Peter Doherty

C’est le grand moment de la soirée : Pete Doherty arrive sur scène à l’heure et en plutôt bonne forme… assez rare pour le signaler ! Il commence seul avec son traditionnel « Union Jack » et comme accompagnement une bouteille de vin rouge. Son concert complètement acoustique débute, même si de nombreux fans semblent-être présents, le public va-t-il accrocher ?

D’entrée ses ballades font mouche, sa voix n’est pas parfaite mais son set reste pour autant de haute volée. Il est rejoint sur certains titres par ses deux danseuses qui s’adaptent tant bien que mal à ses multiples improvisations. Passage en revue des titres de son album « Grace / Wastelands », notamment « The Last Of The English Roses », mais aussi pour mon plus grand bonheur des titres des Libertines (« Can’t Stand Me Now », « What A Whaster », « Don’t Look Back Into The Sun », « Time For Heroes ») et des Babyshambles (« Fuck Forever », « Down in Albion » : titre sur lequel il a d’ailleurs dû se faire rappeler le nom de la ville de Saint-Brieuc par l’une des danseuses afin de faire sa traditionnelle personnalisation).

Le concert avance et l’ambiance continue de monter, pas évident pour une personne seule avec sa guitare de tenir si bien un nombreux public, dont la grande majorité ne devait pas connaître la plage artistique… le son est parfait et Pete garde la forme jusqu’à la fin.

Le rappel se fait avec à nouveau un titre des Babyshambles, le tube « Delivery » :

Le public est heureux, il a pu savourer ce très bon concert. Pete Doherty a même pris le temps de remonter plus tard dans la soirée pour accompagner Caravan Palace.

White Rabbits

Pas le temps de respirer, direction le Forum pour assister à la performance des White Rabbits. La bonne soirée continue avec de nouveau un très bon concert : 6 musiciens sur scène avec notamment 2 percussions et un piano bien en avant, un peu façon Cold War Kids.

La salle est pleine à craquer, le mise en route se fait sur une reprise de « Night Clubbing » de Iggy Pop. Le set est très bon, les Américains nous offrent un concert captivant. La fin monte encore d’un cran, notamment avec quelques titres avec pas moins de 3 musiciens sur des percussions… au plus grand bonheur du public.

Skip The Use

La soirée n’est pas encore terminée… il est 2 heures et le concert de Skip The Use va commencer. Ces 5 Français originaires du Nord-Pas-de-Calais sont prêts à mettre le feu ! Et c’est une véritable claque qui s’abat sur la salle du Forum toujours aussi pleine : une rock très énergique et dansant, alternant influences rocks et disco façon Gossip et influences punk et riffs façon Rage Against The Machine. Le tout est emmené par leur leader Mat Bastard : une véritable bête de scène capable de mettre le public dans sa poche et de retourner une salle entière pour la faire danser.

Certains titres sont peut-être trop énergiques, mais le concert ne peut que scotcher le public présent en nombre. Faute de chansons suffisantes, le groupe est obligé de nous quitter, on aura au passage eu le bonheur d’assister à une reprise de « Song 2 » de Blur : du bonheur !




Previous post

Concerts du vendredi 21 mai

Next post

Conférence Selah Sue

Pas de commentaire

Mettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *